Chloé Giacinti, stagiaire co-encadrée par la Métropole de Lyon et Valorhiz

Chloé Giacinti, étudiante à l’école centrale de Lyon, intègre l’équipe du projet SEMEUR, sous la coupe de la Métropole de Lyon et de la société Valorhiz.

Chloé Giacinti

Après trois ans de cursus d’ingénieure généraliste à l’école centrale de Lyon, Chloé Giacinti choisit comme spécialisation la transition écologique des territoires. Elle est formée à l’aménagement durable des villes, notamment aux questions de climatologie urbaine et de reconversion des friches industrielles.

En parallèle, elle réalise un master Éthique, écologie et développement durable, mention Philosophie, à l’université Jean-Moulin-Lyon-III, au sein duquel elle explore notamment la philosophie des techniques, l’éthique de l’environnement et l’écologie politique. Dans ce cadre, elle mène un projet de réflexion sur l’influence de la végétalisation urbaine dans l’appropriation de la ville par les citoyens. Elle travaille actuellement sur un mémoire de recherche autour de la notion de « restauration écologique ».

Dans le cadre du projet SEMEUR, co-encadrée par deux structures, la Métropole de Lyon et Valorhiz, Chloé Giacinti aura pour mission la réalisation d’une typologie fonctionnelle d’occupation des sols, en lien avec leur capacité à fournir des services écosystémiques, et d’une cartographie de la zone d’étude de Saint-Fons.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search